FLASH INFO

La Fédération des chasseurs du Gard sera exceptionnellement fermée le vendredi 14 mai 2021

Actualités à la une

Préservation de la faune sauvage et de ses habitats : les bons gestes à adopter !

23/04/2021

L’arrivée du printemps et des beaux jours sont propices aux balades à la campagne, en forêt ou encore en bordure de rivière et aussi aux travaux d’aménagements ou d’entretien de la végétation chez soi, comme à l’extérieur. Toutefois, cette période marque aussi le début de la saison de nidification, de reproduction, de naissance et de croissance pour de nombreuses espèces, à la fois animales et végétales. Il est alors indispensable d’être vigilant et d’adopter de bons gestes pour minimiser les risques durant cette période délicate.

Quel comportement à adopter lors d’une promenade ?

Ouvrez l’œil ou simplement écoutez, sentez … en sortant de chez vous, vous n’êtes pas seuls.

-          Rester sur les chemins ou les sentiers balisés

-          Tenir et garder les chiens en laisse 

-          Veillez à ne pas cueillir d’espèces protégées

Conseil pratique : Pour connaître les espèces végétales et reconnaitre la flore française, pas besoin de ramasser un échantillon, il existe aujourd’hui de nombreuses applications sur smartphone.

Il est rappelé qu'à des fins de protection et de repeuplement du gibier, l'arrêté du 16 mars 1955 sur la divagation des chiens interdit la divagation des chiens dans les terres cultivées ou non, les prés, les vignes, les vergers, les bois, dans les marais et sur le bord des cours d'eau, étangs et lacs.

Que faire face à un jeune mammifère ou à un oisillon trouvé au sol ?

Il n’est pas rare au printemps de trouver des oisillons tombés du nid ou de jeunes levrauts ou faons dissimulés dans les hautes herbes. Généralement, les adultes ne sont pas loin et il est préférable de garder vos distances.

-          Ne pas toucher l’animal : si les adultes sentent votre odeur ils peuvent rejeter leur(s) petit(s), notamment chez les mammifères et de mauvais soins ou une mauvaise alimentation pourraient les condamner

-          Observer votre environnement : l’animal est-il en danger ? Présente-t-il des signes de détresse ou de blessures apparentes ?

Conseil pratique : En cas de doute vous pouvez contacter les centres de soins ou de sauvegarde de la faune sauvage, ils peuvent vous conseiller et vous conseillerons quant à la démarche à suivre. En période de fauche ou de travaux agricoles, vous pouvez également signaler la présence des animaux afin que toutes les précautions puissent être prises.

Il est rappelé que la détention d’espèces non domestiques est strictement règlementée et que les conditions sont fixées par la loi.

Que faire lors de l’entretien d’une haie ou d’un chemin ?

Avant tout travaux, il est nécessaire de prendre quelques préconisations.

-          Éviter d’intervenir entre mars et mi-juillet pour ne pas déranger la nidification et permettre aux oiseaux de se protéger face à la prédation. De plus, les haies arbustives sont aussi source de nourritures (baies).

-          Avoir l’accord du propriétaire

-          Respecter la réglementation en vigueur, limiter l’usage des produits phytosanitaires et employer les bonnes pratiques.

Conseil pratique : Avec les branches issues des coupes, vous pouvez réaliser des tas à même le sol, ils seront favorables à de nombreuses espèces (amphibiens, reptiles, insectes, petits mammifères, …). N’hésitez pas à vous rapprocher de votre mairie afin de connaître la réglementation en vigueur.

Il est rappelé qu’une haie agricole, déclarée à la PAC, ne peut faire l’objet d’un quelconque entretien entre le 01 avril et le 31 Juillet. Durant cette période toute intervention est interdite sauf entretien de la strate herbacée par fauche sans désherbage chimique et taille pour des raisons de sécurité publique imposée par les autorités compétentes.

Camille Hubé